A Propos

Bonjour, bienvenue sur fbhacken.nl!

Comme tout régime d’éviction, nous-mêmes ne suis pas quant à régime cétogène en continu sur la circonstance sportive. L’alimentation globale, variée et diversifiée, être favorisée sur le long terme car tout aliment détient des vertus macro- et micronutritionnelles qui lui sont propres. Si ce régime est des au sujet de la satiété (avec diminution de l’appétit), la contrôle social formel du poids, il déséquilibre l’équilibre acido-basique car acidifiant (avec l’ensembles des conséquences en or rayon des tissus que l’on connaît) et encourage une fatigue à moyen terme.

Les retours terre sont nombreux à ce niveau. Une partie de l’alimentation est évincée (légumineuses, céréales et dérivés, fruits,…) et donc il est important d’apporter en parallèle différents compléments en fibres, vitamines et antioxydants, ce qui en chronique est non naturel pour l’organisme (Cherchez l’erreur là aussi! ;)). Néanmoins, peut mettre en place ce genre d’alimentation de manière ponctuelle sur 1 à 2 salaire maximum et revenir entre temps sur un modèle plus large »équilibré » ou bien trouver un intermédiaire plus souple où la part glucidique est plus importante tout en étant toujours assez bas in globo sur la ration quotidienne (les glucides être relevés à 150-200g quotidiennement au lieu des 50g max quant au régime cétogène strict).

En zappant la source glucidique, court-circuite tout un axe actif qui est fortement demandé à l’effort (enzymes du métabolisme glucidique, réactions réactifs/produits non stimulées, sphère intestinale avec la flore collaborateur perturbée quant sait son importance concernant l’absorption, l’immunité, le passage alimentaire, la unification et la des troubles digestifs, le transit… ). Au final, vous devez savoir que l’éviction d’aliments naturels être intégrée lorsqu’une réelle intolérance ou bien allergie existe, et pourquoi pas dans l’hypothèse ou il y a un dégoût avéré pour tel ainsi qu’à tel aliment or échelon organoleptique. Ensuite, c’est la notion de fréquence-quantité d’apport qui est importante qui sensibilise l’organisme, notion de 48h à rez de la mémoire cellulaire. Apporter en chronique ce qui est favorable et en prompt ce qui est moins l’athlète.

Ceci n’engage pas l’éviction et donne l’opportunité la variété sans forcément l’apparition de signes cliniques/paracliniques défavorables à la performance et à la santé en général.